INS SIG - Groupes d'intérêts spéciaux




Question: A quoi servent les Groupes d'Intérêt Spéciaux créés par l'INS ?
Réponse Les SIG peuvent être créés pour faciliter la formation de spécialités de recherche, cliniques et de formation de nature intra- ou interdisciplinaire et pour accroître l'échange de connaissances dans des domaines de recherche d'intérêt particulier, et pour d'autres raisons conformes à la réalisation de la mission de l'INS. L'objectif des SIG est de : faire progresser les connaissances sur un domaine d'intérêt ; encourager les recherches universitaires liées à la recherche, à la formation ou à la pratique clinique ; et encourager la recherche internationale ou les collaborations cliniques, le réseautage et/ou promouvoir l'utilisation de la recherche pour améliorer le domaine d'intérêt et le bien public.

Question: Quelle est la structure de gouvernance qui soutient les SIG ?
Réponse La formation et la conduite professionnelle des SIG relèvent de la compétence du Comité scientifique de l'INS. Le comité scientifique de l'INS a été formé pour faciliter et promouvoir la science neuropsychologique à l'échelle internationale conformément à la mission de l'INS, notamment en favorisant les collaborations de recherche internationales et la formation de la prochaine génération de scientifiques en neuropsychologie. Le comité scientifique nomme un membre pour servir de liaison SIG. Cette personne est chargée d'assurer l'interface avec les différentes administrations SIG et INS. Tous les présidents SIG relèvent de la liaison INS-SIG qui relève du comité scientifique.

Question: Quel est le processus de création d'un SIG ?
Réponse Les SIG représentent le rassemblement d'un groupe de personnes ayant des intérêts communs. Ces intérêts partagés peuvent être liés à la méthodologie ou à un domaine de contenu. Si vous souhaitez former un SIG, veuillez envoyer par e-mail le Formulaire de demande INS-SIG à sig@the-ins.org. Deux membres du comité scientifique de l'INS examineront indépendamment le formulaire à l'aide du formulaire d'évaluation disponible ici. Tous les INS-SIG doivent avoir un coprésident non américain/canadien et avoir au moins 20 membres pour démarrer le SIG. Une fois approuvée par le comité scientifique de l'INS, la demande est transmise au conseil d'administration de l'INS, qui fournit l'autorisation finale pour le SIG respectif. Au moment de l'approbation, la liaison SIG fournira aux coprésidents SIG une adresse électronique officielle de l'INS pour les membres et une adresse distincte pour les dirigeants SIG. Tous les SIG sont encouragés à utiliser les adresses officielles de l'INS pour les communications avec ses membres.

Question: Qui peut être membre des INS-SIG ?
Réponse Vous devez être membre de l'INS pour rejoindre l'un des INS-SIG. Tous les membres de l'INS, toutes catégories confondues, peuvent rejoindre un SIG. Les étudiants et les stagiaires sont encouragés à rejoindre un SIG. Il n'y a pas de frais supplémentaires pour rejoindre l'un des INS-SIG.

Question: Quels sont les différents postes qu'un SIG doit créer ?
Réponse Chaque SIG doit avoir un minimum de deux présidents SIG, au moins un d'un pays n'incluant pas les États-Unis ou le Canada. Les SIG sont autorisés à avoir un troisième coprésident s'ils le souhaitent. Les SIG sont encouragés à maintenir un conseil d'administration/comité et des membres diversifiés. Chaque SIG peut créer des postes internes à sa propre discrétion, mais ceux-ci doivent être signalés au Comité scientifique, y compris les changements de direction du SIG. Les présidents SIG fourniront une description de chaque poste au sein de leur SIG à la liaison INS-SIG.

Question: Quelle est la procédure d'élection aux postes de direction des SIG ?
Réponse Lors de la création d'un SIG, le premier mandat des présidents SIG est autoproclamé. Les SIG auront une élection dans les trois ans suivant la création d'un SIG. Les présidents du SIG seront élus par l'ensemble des membres. Les présidents SIG doivent obtenir l'approbation finale du Conseil des gouverneurs de l'INS. Les présidents SIG resteront en poste jusqu'à trois ans, avec un potentiel d'être réélus. La durée totale des chaires SIG ne peut excéder six ans. Les présidents de SIG peuvent choisir de se retirer, auquel cas une élection pour identifier un remplaçant doit avoir lieu. Les mandats répétés de chaire SIG à intervalle court sont découragés.

De plus, le SIG doit avoir une approche prédéfinie de l'élection, de la gestion d'une égalité et d'autres problèmes pouvant survenir lors de l'élection. Si une élection est contestée, elle sera présentée au Liaison SIG qui la présentera au Comité Scientifique. Les présidents SIG seront responsables de la conduite des élections. Les présidents du SIG prépareront un bulletin de vote comprenant tous les candidats dûment nommés et transmettront le bulletin de vote à chaque membre du SIG. Le candidat non américain/canadien ayant obtenu le plus de votes sera sélectionné comme président SIG non nord-américain. Le candidat américain/canadien ou non américain/canadien ayant obtenu le plus de votes sera sélectionné comme deuxième président. S'il n'y a pas de candidats non américains/canadiens, un candidat nord-américain peut être nommé président temporaire du SIG jusqu'à ce qu'un président non américain/canadien puisse être nommé. La vacance ne peut excéder une période de six mois. Il est acceptable qu'un SIG ait deux coprésidents non américains/canadiens.

Question: Les SIG peuvent-ils avoir leurs propres comptes sur les réseaux sociaux ?
Réponse Les SIG n'auront pas de comptes de médias sociaux indépendants. Chaque SIG peut nommer un président des communications du SIG qui peut soit être nommé par les présidents du SIG, soit élu lors des élections générales du SIG. Le président des communications sera en contact étroit avec la liaison SIG et le président/coprésident des médias sociaux de l'INS. Ils peuvent être contactés via social@the-ins.org. Des informations SIG spécifiques seront publiées sur les réseaux sociaux par l'équipe des réseaux sociaux.

Question: Les SIG peuvent-ils collecter leurs propres cotisations ?
Réponse Les dons ou contributions sont à la discrétion du SIG ; cependant, aucun frais d'adhésion n'est exigé. Le budget du SIG sera soumis au comité scientifique lors de la réunion annuelle du conseil d'administration. Tous les fonds collectés appartiennent à l'INS et seront traités par le bureau de l'INS. Les plans de collecte de fonds doivent être discutés avec le comité scientifique et le directeur exécutif de l'INS avant le lancement.

Question: Les SIG peuvent-ils publier des manuscrits, des articles d'opinion ou créer et publier d'autres documents au nom de l'INS ?
Réponse L'INS accueille les membres de divers SIG pour collaborer au service des publications savantes. Veuillez inclure la clause de non-responsabilité suivante pour les publications savantes résultant de collaborations entre les membres du SIG :

"Le contenu décrit dans cette publication relève de la seule responsabilité des auteurs et ne représente pas nécessairement les opinions officielles de la Société internationale de neuropsychologie ou de tous les membres du groupe d'intérêt spécial XXX"

Question: Quelles sont certaines des raisons pour lesquelles une SIG peut être dissoute ?
Réponse Un SIG peut être dissous par le Comité scientifique pour ne pas remplir les objectifs des SIG. Nous encourageons les SIG à maintenir un minimum de 20 membres SIG pour rester actifs. Il est permis d'inclure jusqu'à cinq membres inactifs, ou moins, dans ce décompte. L'action de dissoudre un SIG nécessite l'approbation du Conseil d'administration.

Question: L'adhésion à SIG peut-elle être résiliée ?
Réponse Oui. L'adhésion au SIG, après examen par le comité scientifique et le conseil d'administration de l'INS, peut être résiliée s'il est constaté qu'un individu a enfreint le code de conduite de l'INS. Les exemples incluent les allégations de conduite inappropriée, comme l'intimidation psychologique, l'intimidation ou l'agression physique, ou le harcèlement, y compris le harcèlement sexuel.

Vous cherchez un moyen de vous connecter avec d'autres membres de l'INS qui partagent un intérêt pour un domaine spécialisé de la neuropsychologie ? Avez-vous hâte de discuter de questions professionnelles, de recherches récentes ou de l'avenir de notre domaine avec d'autres ? Alors accrochez-vous à votre chapeau, car nous avons des nouvelles pour vous !
Des questions supplémentaires peuvent être envoyées par courrier électronique au Dr Ruchika Prakash, présidente du comité SIG à sig@the-ins.org (et cc Prakash.30@osu.edu).
Les groupes d'intérêts spéciaux (SIG) de l'INS offrent un forum aux membres de l'INS ayant des intérêts communs pour se réunir lors des réunions de l'INS, dans le but de partager des recherches récentes, de discuter de questions professionnelles et d'interagir de manière informelle. Les membres du SIG s'engagent également dans diverses activités entre les réunions (par exemple, les serveurs de liste, les bulletins). Actuellement, il existe neuf SIG : lésions cérébrales, culturelles, démence, épilepsie, neurocovid, oncologie, cognition sociale, émotion et communication, neuropsychologie du sport et téléneuropsychologie. Vous trouverez ci-dessous des descriptions de chaque SIG et qui contacter si vous êtes intéressé ! Tous les membres de l'INS, y compris les membres étudiants et stagiaires, sont invités à rejoindre un SIG. Nous avons hâte d'avoir de vos nouvelles et de vous rencontrer à Denver 2020 ou sur notre page FB INS Special Interest Groups !
Si vous souhaitez rejoindre un SIG existant, continuez à lire…

Le SIG de la lésion cérébrale (BI) se concentre sur les atteintes neurologiques tout au long de la vie. Le BI SIG permet aux personnes intéressées par les lésions cérébrales de partager des méthodes de recherche et des pratiques cliniques uniques. Pour ce SIG, la lésion cérébrale est définie au sens large pour inclure à la fois les formes traumatiques et acquises de lésion cérébrale (par exemple, accident vasculaire cérébral, lésion anoxique) chez les enfants et les adultes afin de permettre à un grand nombre de cliniciens et de chercheurs, s'intéressant aux lésions cérébrales, de connecter et collaborer. Notre objectif ultime est d'accroître la collaboration entre les membres impliqués dans les services cliniques et la recherche sur les lésions cérébrales et d'accroître le profil des lésions cérébrales lors des réunions de l'INS. À l'avenir, nous espérons créer des sous-groupes (p. ex., commotion cérébrale, traumatisme crânien modéré à grave, lésion cérébrale pédiatrique, accident vasculaire cérébral, etc.) au sein du SIG plus large afin de mieux tenir compte des sous-spécialités. Notre adhésion est diversifiée car elle comprend des membres du monde entier avec des antécédents, des niveaux de carrière, des ethnies différents et des personnes avec ou sans handicap. Si vous êtes intéressé à nous rejoindre, veuillez envoyer un courriel aux coprésidents Lena Dobson, Ph.D., (Dobson@scandicneuro.com), Christine Koterba, Ph. D., (Christine.Koterba@nationwidechildrens.org) et Nicholas Ryan, Ph. D., (nicholas.ryan@mcri.edu.au).


Le SIG Culturel a pour objectif principal d'élever la qualité et d'accélérer les progrès de la recherche sur la neuropsychologie culturelle. Nous avons environ 40 membres actifs à ce jour, qui consistent en un réseau international et interdisciplinaire de scientifiques et de stagiaires dont l'intérêt scientifique est le rôle des facteurs socioculturels (par exemple, la race, l'ethnicité, la langue, l'acculturation, l'alphabétisation, le statut socio-économique et l'expérience éducative) sur les fonctions cognitives tout au long de la vie. Il existe actuellement six groupes de travail qui traitent des sujets suivants : (1) Identifier les domaines de recherche hautement prioritaires en neuropsychologie culturelle, (2) Élaborer des lignes directrices internationales pour la construction et l'adaptation des tests, (3) Élaborer des lignes directrices en collaboration avec les éditeurs de revues et les comités de révision éditoriale pour assurer les questions d'inclusion et de diversité pour les manuscrits et le financement, (4) Identifier les mécanismes et les opportunités de financement pour la recherche en neuropsychologie culturelle, (5) Créer un glossaire de la terminologie culturelle qui peut être utilisé comme ressource au niveau national et international, (6 ) Développer de nouveaux sujets de formation continue pour la programmation INS. Veuillez contacter les coprésidents Luis Medina, Ph.D., (ldmedin4@central.uh.edu), et Matthew Staios, Ph.D., (staios.mathew@gmail.com) si intéressé à se joindre.

Le SIG de la démence a été fondée pour promouvoir les conversations savantes autour de la recherche, de la pratique et de l'éducation en ce qui concerne les démences. Les questions d'intérêt comprennent, sans toutefois s'y limiter, l'étiologie, la présentation clinique et le diagnostic, les biomarqueurs, le pronostic, l'incidence, la prévalence, la prévention, le traitement, les politiques publiques et les soins. Le SIG sur la démence, tout en étant principalement axé sur la recherche, favorisera également des perspectives axées sur les soins aux patients, les politiques et la formation.

Pour plus d'informations, veuillez contacter les coprésidents Adam Brickman, Ph.D., et Yen Ying Lim, Ph.D., at dementiasig@the-ins.org.



christopher_benjamin-200x250@72.jpg
Christophe Benjamin, Ph.D.
seth_a_margolis-200x250@72.jpg
Seth Margolis, Ph.D.
urvashi_shah-200x250@72.jpg
Urvashi Shah, Ph.D.
alena_stasenko-200x250@72.jpg
Alena Stasenko, Ph.D.
carmen_zheng-200x250@72.jpg
Carmen Zheng, MS

Le SIG d'épilepsie se concentre sur la science et la pratique de l'épilepsie. Ceci, bien sûr, a des implications pour le plaidoyer et les politiques, mais l'objectif principal est de favoriser les collaborations cliniques et de recherche.

Pour plus d'informations, veuillez contacter les coprésidents : Seth Margolis, Ph.D.,  Christophe Benjamin, Ph.D.,  Urvashi Shah, Ph.D.,  Alena Stasenko, Ph.D., (représentant des étudiants/stagiaires) et Carmen Zheng, MS, (représentant des étudiants/stagiaires) à epilepsyneuropsych.org@gmail.com



Initiative mondiale pour le partage de données neuropsychologiques

L'Initiative mondiale pour le partage de données neuropsychologiques (WINDS) SIG rassemble des collègues et des étudiants en neuropsychologie qui souhaitent développer des solutions globales pour développer l'évaluation des NP en agrégeant des données dans des cliniques du monde entier, en soutenant l'analyse de ces données et en développant un réseau de cliniques qui peuvent aider à développer, déployer et valider de nouvelles méthodes d'évaluation qui peuvent être facilement intégrées aux pratiques cliniques. Ce SIG vise à construire l'infrastructure qui facilitera les méthodes partagées de collecte de données à l'aide d'outils d'évaluation existants et nouveaux. Engager des collègues et des étudiants à travers le monde est une priorité pour notre SIG. Si vous souhaitez rejoindre le WINDS SIG, veuillez envoyer un courriel aux coprésidents, Laura Umfleet, PsyD, Robert Bilder, PhD, et des tours Stephen Bowden, Ph.D. at windssigmanager@the-ins.org.


NeuroCOVID-19 SIG

Un nombre croissant de rapports indiquent que le COVID-19 peut être associé à des symptômes neurocognitifs, ce qui suggère que des études rigoureusement menées chez les patients atteints du COVID-19 sont nécessaires. L'aspect mondial de la pandémie nécessite une réponse mondiale en termes de validité interculturelle des protocoles de test avec un accès égal aux soins neurologiques à l'esprit. Bien entendu, les conséquences socio-économiques et sanitaires de l'infection doivent être prises en compte au premier chef, de sorte que toute enquête sur le neuroCOVID-19 est perçue comme une nécessité supplémentaire plutôt qu'un fardeau supplémentaire dans des systèmes de santé déjà sollicités au maximum.

Le NeuroCOVID-19 SIG vise à créer une plateforme de partage et de révision constructive des protocoles/méthodes de test. On espère que ce processus conduira à une publication contenant des recommandations pour la phase récemment récupérée (outil de dépistage cognitif/olfactif basé sur Internet) et la phase récupérée à long terme (tests cognitifs/olfactifs complets avec tests en ligne et en face à face ) chez les patients présentant une maladie symptomatique et idéalement des échantillons témoins de patients présentant une maladie asymptomatique. Le SIG vise également à développer un ensemble de questionnaires recommandés évaluant les données démographiques, les capacités pré-morbides, la santé médicale, psychologique, le soutien social et la stigmatisation. Nous nous attendons à ce qu'une approche standard du NeuroCOVID-19 aide à déterminer avec précision la prévalence, l'incidence et la gravité de la maladie potentielle, qu'elle soit un effet direct ou indirect du COVID-19.

Par ailleurs, des études auxquelles participent des membres du SIG sont en cours de lancement dans plusieurs pays. Ces études permettront de déterminer et de partager les meilleures pratiques en matière d'éthique et de recherche. Nous nous attendons à ce que le SIG neuroCOVID-19 représente un réseau d'échange pour les neuropsychologues du monde entier et une plate-forme majeure pour atteindre d'autres disciplines. Ce SIG utilisera une approche collaborative dirigée par des neuropsychologues qui ont de l'expérience avec les lésions cérébrales liées aux maladies infectieuses (par exemple, le VIH, le VHC, le paludisme, la tuberculose). Des efforts seront faits pour se connecter avec d'autres INS SIG pertinents (c'est-à-dire interculturels ; recherche clinique sur le cerveau, la cognition et le comportement, les médias sociaux, le comité de liaison des étudiants, l'engagement mondial). Les nouveaux membres sont les bienvenus. Veuillez envoyer un courriel aux coprésidents Lucette Cysique, Ph.D., (lcysique@unsw.edu.au), Emilia Lojek, Ph.D., (emilia@psych.uw.edu.pl), et Bernice Marcopulos, Ph.D. (marcopba@jmu.edu).


Le SIG Intervention Neuropsychologique comprend des cliniciens et des chercheurs qui s'intéressent aux interventions neuropsychologiques ciblant les difficultés cognitives, émotionnelles, comportementales, sociales et autres difficultés fonctionnelles vécues par les personnes atteintes de troubles neurocognitifs (y compris les lésions cérébrales acquises, la démence), les troubles neurodéveloppementaux et les maladies mentales à tous les stades de leur état et tout au long de la vie, ainsi que des individus en bonne santé connaissant un déclin cognitif subjectif. Les interventions d'intérêt comprennent, sans toutefois s'y limiter, les techniques de neuroréadaptation restauratrices et compensatoires, le soutien comportemental, le counseling et d'autres interventions cognitives/comportementales. Le SIG s'intéresse également aux interventions qui soutiennent les familles et les soignants et à l'éducation communautaire plus large sur l'intervention neuropsychologique. Les objectifs du SIG sont :
  1. Faire progresser la recherche et la pratique clinique fondée sur des données probantes pour soutenir les personnes atteintes de troubles neuropsychologiques.
  2. Soutenir les praticiens dans le développement de compétences d'intervention.
  3. Promouvoir et créer des opportunités de recherche clinique internationale collaborative axée sur le développement d'outils et de techniques d'intervention fondés sur des données probantes.
  4. Développer des cadres de nomenclature, de compétences, de formation et de résultats pour une gamme de types d'interventions.

Nous accueillons chaleureusement les membres de l'INS ayant un intérêt pour l'intervention neuropsychologique, à tout niveau de formation, à nous rejoindre. Pour plus d'informations, veuillez envoyer un courriel aux coprésidents Jamie Berry, PsyD jamie.berry@neurotreatment.com.au, Dana Wong, Ph. D. D.Wong@latrobe.edu.au, Kerryn Pike, DPsych k.pike@griffith.edu.au et Elizabeth Twamley, PhD etwamley@health.ucsd.edu. Pour vous inscrire, veuillez envoyer un courriel interventionsigmanager@the-ins.org.


Le SIG Oncologie se concentre sur l'intégration de la neuropsychologie et du cancer et a des objectifs dans plusieurs domaines. La mission de recherche du SIG d'oncologie est de faire progresser notre compréhension de l'impact du cancer et du traitement du cancer sur le fonctionnement cognitif et comportemental. Nous travaillons avec plusieurs groupes impliqués dans les soins cognitifs pour les patients atteints de cancer, tels que le Children's Oncology Group (COG) et l'International Cancer and Cognition Task Force (ICCTF) pour mieux faire connaître la recherche neuropsychologique chez les patients atteints de cancer. Dans les domaines cliniques et de développement de programmes, notre objectif est de favoriser l'intégration de la neuropsychologie dans les soins cliniques des patients atteints de tumeurs cérébrales et d'autres cancers. Nous travaillons également à accroître les possibilités de formation pour les neuropsychologues dans le domaine de la cognition et du cancer. Nous accueillons les membres de l'INS à tout niveau de formation pour participer à nos réunions et sur notre liste de diffusion. Veuillez contacter les coprésidents  Michael W. Parsons Ph.D., (Mwparsons@mgh.harvard.edu), Lisa Jacobson Ph.D., (jacobson@kennedykrieger.org) et Michèle Sadeh Ph.D., (michelle.sadeh@gmail.com) pour plus d'information.

Le GIS Cognition sociale, émotion et communication (SEC) est mis en place pour engager des esprits similaires de toutes les disciplines qui s'intéressent à la façon dont le cerveau traite la cognition sociale, les émotions et la communication. Nous voulons unir nos forces pour mieux comprendre les mécanismes théoriques, développer des évaluations cliniques et rechercher de nouvelles interventions pour les personnes atteintes de troubles cérébraux. Ces questions sont profondément sociales et donc culturellement limitées. Nous avons donc besoin d'un dialogue et d'une coopération interculturels pour faire de réels progrès. Le SIG a un groupe Google appelé INS-SIG-SEC. Toute personne intéressée par ces grands objectifs est chaleureusement invitée à se joindre à nous. Veuillez contacter les coprésidents Skye McDonald, Ph. D., (s.mcdonald@unsw.edu.au) et Lyn Turkstra, Ph.D., (turkstrl@mcmaster.ca) pour plus d'information.

Neuropsychologie du sport SIG est configuré pour se connecter avec des collègues autour des objectifs communs de l'INS et de la Sports Neuropsychology Society afin d'accroître la portée internationale de la pratique clinique et de la recherche afin de promouvoir le bien-être des athlètes. Veuillez contacter les coprésidents Donna Broshek, Ph.D., (broshek@virginia.edu), Et Gerhard Müller, Ph.D., (Gerhard.Mueller@neuropsychologie.de) pour plus d'informations.

TéléNeuropsychologie et Technologies Numériques SIG fournira un forum pour discuter des dernières avancées dans la science et la pratique clinique de la téléneuropsychologie. Un accent particulier sera mis sur les développements récents de la téléneuropsychologie et/ou de l'évaluation et de la rééducation cognitive à distance dans des contextes divers, multiculturels et internationaux. Le SIG favorisera également les collaborations entre ses membres et fournira des conseils pour améliorer la formation en téléneuropsychologie. Veuillez contacter les coprésidents Yakeel Quiroz : yquiroz@mgh.harvard.edu et Lucia Crivelli, PhD : lcrivelli@fleni.org.ar pour plus d'information.

Nous espérons développer notre communauté SIG pour inclure autant de spécialités que possible.
Sincères salutations,
Ruchika Prakash

Ruchika Prakash, Ph.D.
Liaison SIG
Société internationale de neuropsychologie